Bye bye mister Oryema

Geoffrey Oryema est décédé vendredi 22 juin 2018 à Lorient à l’âge de 65 ans. Musicien d’origine ougandaise célèbre par sa voix envoûtante, il avait fui son pays en 1977 sous la dictature du président Idi Amin Dada, dans le coffre d’une voiture. Réfugié en France, il n’est retourné depuis lors qu’une seule fois dans son pays pour un concert.

Exile son premier album produit en 1990 et les deux suivants sont sortis des studios Real World de Peter Gabriel en  Angleterre. En 1996, il signe Bye bye lady Dame, un duo avec Alain Souchon et remporte une victoire de la musique avec le groupe KOD pour sa participation à la bande originale du film Un indien dans la ville d’Hervé Palud. Yé lé lé, un de ses morceaux poignants et mélancoliques est  l’une de ses œuvres les plus connues. From the heart, son dernier album, est sorti en 2012. L’artiste s’est aussi montré homme de cœur en donnant son nom et en apportant son soutien à un centre d’hébergement pour demandeurs d’asile à Bobigny. Il s’est aussi beaucoup impliqué contre l’enrôlement des enfants dans les luttes armées.

Ses cendres seront dispersées à Anaka, terre de ses ancêtres au nord de l’Ouganda qu’il chante dans Land of Anaka.

René Georges Bada