FAO: Les eaux usées, une opportunité négligée

La FAO a célébré aujourd’hui la Journée mondiale de l’eau, en soulignant l’opportunité que représentent les eaux usées traitées pour l’agriculture, ainsi qu’en matière d’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle.

De manière générale, la plupart des eaux usées se retrouvent dans l’environnement sans être traitées. Par conséquent, dans plusieurs régions du monde, l’eau contaminée est rejetée dans les rivières pour finalement atteindre les océans. Pourtant, les eaux usées traitées et réutilisées peuvent être rentables et représenter une solution durable face aux problèmes de pénuries d’eau.

«Nous devons utiliser l’eau dans le secteur agricole de manière plus efficace, productive, équitable et écologique et ce, sans compromettre sa qualité », a déclaré Mme Maria Helena Semedo, Directrice générale adjointe de la FAO, lors de la cérémonie organisée au siège de l’Organisation onusienne à Rome, à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau. Nous devrions optimiser le potentiel des eaux usées et les considérer comme une ressource précieuse et durable » a-t-elle ajouté.

« Il est nécessaire d’investir de manière urgente dans la gestion des eaux usées et d’effectuer des recherches dans ce domaine afin de minimiser les répercussions mortelles de la pollution des eaux usées sur l’environnement. Si nous faisons assez d’efforts, les eaux usées peuvent se révéler être une précieuse ressource » a déclaré M. Jioji Konousi Konrote, Président des Fidji.

« Les défis pour mettre en œuvre tout cela varieront de pays à pays mais certains seront communs à plusieurs pays. Les nations doivent donc coopérer de manière étroite pour adopter des mesures à cet égard » a-t-il conclu.

Le Gouvernement des Fidji est appelé à présider la prochaine Conférence des Parties de la Convention-cadre des Nations Unies sur le changement climatique.

Produire plus avec moins

Alors que l’agriculture représente près de 70 pour cent des prélèvements d’eau douce, seul un infime pourcentage des eaux usées traitées est réutilisé par le secteur agricole. La FAO travaille avec le Etats membres afin de démocratiser la réutilisation des eaux usées traitées, et ce, de manière sûre et sécurisée.

En Jordanie par exemple, 90 pour cent des eaux usées traitées sont utilisées pour l’irrigation, tandis qu’en Israël, les eaux usées traitées représentent près de la moitié de toutes les eaux utilisées pour l’irrigation. Au moins 50 pays à travers le monde sont connus pour leur utilisation des eaux usées pour l’irrigation, ce qui représente environ 10 pour cent de l’ensemble des terres irriguées. Dans de nombreuses régions, notamment en Afrique, les données demeurent néanmoins incomplètes.

Lancé par la FAO, le Cadre mondial d’action pour faire face à la pénurie d’eau soutient la recherche de sources d’eau alternatives, telles que la collecte d’eau de pluie et la réutilisation des eaux usées traitées. Il encourage également le partage de connaissances et le développement d’approches innovantes en mesure de faire face aux problèmes liés à l’eau dans l’agriculture.

Une ressource, pas un problème

Publié aujourd’hui par ONU-eau, le rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau appelle à un changement radical en vue de considérer les eaux usées comme une ressource plutôt qu’un problème, dans un monde où l’eau se fait de plus en plus rare et où la demande pour cette précieuse ressource est en hausse.

La FAO a contribué à la rédaction d’un chapitre du rapport qui souligne le fait que le secteur agricole produit et utilise les eaux usées et qu’il peut également être une source de pollution, tout en souffrant de ses conséquences.

Les eaux usées traitées peuvent également être une source potentielle de matières premières, avec par exemple le phosphore et le nitrate que l’on peut transformer en engrais. Selon certaines estimations, 22 pour cent de la demande mondiale de phosphore, une ressource minière limitée et épuisée, pourrait être satisfaite en réutilisant les eaux usées traitées.

Une meilleure gestion des eaux usées génère des bénéfices sociaux, environnementaux et économiques et contribue à la réalisation des Objectifs de développement durable.

Faire en sorte que le public accepte l’utilisation des eaux usées traitées et mettre en avant les bienfaits à en tirer contribueront grandement à améliorer la gestion des eaux usées.

SOURCE Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO)