Journée internationale des musées

Chaque année, le Conseil international des musées (ICOM) organise la Journée internationale des musées (JIM) le 18 mai ou autour du 18 mai. Les activités peuvent durer une journée, un week-end ou une semaine ; l’objectif étant de se réunir au musée avec pour devise musées, moyen important d’échanges culturels, d’enrichissement des cultures, du développement de la compréhension mutuelle, de la coopération et de la paix entre les peuples.

Cela fait 40 ans que la première édition a vu le jour, avec des manifestations et activités liées au thème de la Journée. Le thème choisi cette année est Musées hyperconnectés : Nouvelles approches, nouveaux publics.

Grâce aux nouvelles technologies en effet, les musées ont désormais une portée très large, bien plus vaste que leur public principal. Ils peuvent également attirer de nouveaux types de visiteurs en adoptant des approches différentes de leurs collections, par exemple en les numérisant, en ajoutant des éléments multimédias aux expositions, ou simplement en créant un hashtag qui permet aux visiteurs de partager leur expérience sur les réseaux sociaux.

La Journée internationale des musées fédère de plus en plus de musées à travers le monde. En 2017, plus de 37000 musées ont participé à l’événement dans près de 158 Pays et territoires.

Depuis 2011, l’ICOM accorde son patronage à la Nuit européenne des musées, qui a lieu, le samedi le plus proche de la Journée internationale des musées. Cette année, la Nuit européenne des musées sera célébrée dans la nuit du 19 mai 2018. Créée en 2005 par le Ministère français de la Culture et de la Communication, la Nuit européenne des musées permet de visiter les musées participants, de nuit, gratuitement, en reculant la contrainte horaire de la fermeture, jusqu’à une heure du matin environ. En accueillant le public la nuit, les musées ouvrent à une autre visite de leurs collections, une approche plus sensorielle et insolite.

RGB