La vaccination sauve des vies

Au cours des 6 premiers mois de l’année, plus de 41 000 enfants et adultes ont contracté la rougeole dans la Région européenne de l’Organisation mondiale de la santé et 37 personnes au moins en sont décédées.

Ces cas enregistrés dépassent ceux signalés en 12 mois pour toute autre année de la décennie. En effet, le nombre de cas le plus élevé était de 23 927 en 2017 et le plus bas s’élevait à 5 273 en 2016.

Russie, France, Géorgie, Grèce, Italie, Serbie et Ukraine ont enregistré plus de 1000 cas ; l’Ukraine étant le pays le plus touché avec plus de 23 000 personnes infectées. Dans tous ces pays, des décès en lien avec la maladie ont été rapportés ; la Serbie en a signalé 14, soit le plus grand nombre.

Selon les rapports de la Commission régionale européenne de vérification de l’élimination de la rougeole et de la rubéole publiés en 2017, 43 des 53 États membres de la Région sont parvenus à interrompre la transmission endémique de la rougeole, tandis que 42 ont pu interrompre celle de la rubéole.

La Commission régionale européenne de vérification de l’élimination de la rougeole et de la rubéole a également exprimé ses préoccupations quant à la surveillance défaillante des maladies et à la faible couverture vaccinale dans certains pays. Elle a aussi conclu que des chaînes de transmission de la rougeole subsistent pendant plus d’une année dans certains pays.

Extrêmement contagieux, le virus de la rougeole se propage facilement parmi les individus vulnérables. Une couverture vaccinale d’au moins 95 % par 2 doses de vaccin chaque année au sein des communautés est nécessaire pour éviter les flambées épidémiques.

Bien que la couverture vaccinale soit passée de 88 % en 2016 à 90 % en 2017 chez les enfants éligibles de la Région, de grandes disparités persistent au niveau local ; ainsi, elle est de plus de 95% chez certaines communautés contre moins de 70 % chez d’autres.

L’Organisation mondiale de la santé travaille donc en étroite collaboration avec les États membres actuellement confrontés à des flambées épidémiques pour mettre en œuvre des mesures de riposte notamment le renforcement de la vaccination systématique et une surveillance accrue pour détecter rapidement les cas. Elle s’investit également dans d’autres pays à parvenir au seuil de 95 % de taux de couverture vaccinale.

Les 53 pays de la Région feront un point à mi-parcours de la concrétisation des objectifs du Plan d’action européen pour les vaccins lors de la 68e session du Comité régional de l’Organisation mondiale de la santé pour l’Europe du 17 au 20 septembre 2018 à Rome.

René Georges Bada