Ramon y queso, enfin libre!

De son vrai nom Ramon Nse Esono Ebalé alias Ramon y queso, caricaturiste équato-guinéen a été libéré jeudi 8 mars après plus de cinq mois de détention dans la prison Playa Negra.

Connu pour sa plume acerbe notamment la célèbre bande dessinée satirique La Pesadilla de Obi (Le Cauchemar d’Obi) parue en 2014 où il imaginait la vie de son président sans un sou et se démenant comme un citoyen ordinaire, il s’est installé en Amérique du sud, à l’abri d’éventuelles représailles.

Esono bdC’est lors d’un retour en septembre 2017 pour une procédure de renouvellement de passeport et voir sa famille qu’il est arrêté mi-octobre à Malabo, accusé d’avoir participé à un réseau de faux monnayeurs et placé en détention.

Cinq mois durant, des organisations de défense de la liberté d’expression comme Reporters sans Frontières, des associations spécialisées comme Cartooning for Peace et de nombreuses autres ONG se sont mobilisées pour obtenir sa libération.

Dès la première audience de son procès ouvert mardi 27 février, le procureur de la république, faute de preuves, a dû abandonner les charges.

Visiblement, aucun lien n’a pu être établi entre lui et d’autres présumés utilisateurs de fausse monnaie arrêtés en même temps que lui pour une détention préventive de plus de cinq mois.

René Georges Bada