Un sans papiers malien fait héros en France

L’exploit du jeune Malien de 22 ans arrivé en France en 2013  a fait le tour du monde. Samedi 26 mai 2018 aux environs de 20 heures, Mamoudou Gassama a mis trente secondes environ pour escalader à main nue, quatre étages et recueillir un enfant de 4 ans suspendu au balcon d’un immeuble du 18e arrondissement à Paris.

L’enfant et le jeune homme ont ensuite été conduits à l’hôpital pour des vérifications de routine : le sauveteur se plaignait du genou tandis que l’enfant était en état de choc ; mais tous les deux se portaient bien.

Une enquête pour soustraction à une obligation parentale a été ouverte et l’enfant, placé dans une structure d’accueil.

Dimanche, SOS Racisme demandait au ministre de l’Intérieur de régulariser la situation du sauveteur pendant que la maire de Paris, Anne Hidalgo, le félicitait pour son acte de bravoure. Avis à ceux qui crachent sur les migrants à longueur de journée, ironise  Ian Brossat, adjoint à la Mairie de Paris, chargé du logement.

Les réactions politiques favorables au sauveteur affluaient encore ce lundi 28 mai 2018 : un geste admirable qui doit être reconnu et salué, selon Eric Ciotti du parti LR, se disant personnellement favorable à une régularisation du jeune homme, sans-papiers. C’est aussi le souhait de l’eurodéputé du Front national Nicolas Bay, mais seulement en contre partie de l’expulsion de  l’ensemble des clandestins de France.

En recevant Mamoudou Gassama lundi à l’Élysée, le président Emmanuel Macron l’a assuré que ses papiers vont être régularisés et lui a également proposé d’entamer les démarches pour sa naturalisation et une intégration au service civique des sapeurs-pompiers.

Ce n’est pas la première fois qu’un Malien sans-papiers est salué comme un héros en France, Lassana Bathily, avait lui aussi obtenu la nationalité française après avoir sauvé des clients de l’Hyper Cacher pris pour cible par un terroriste en janvier 2015.

René Georges Bada